de l’avant COP21 à l’après COP23 : quelles évolutions autour du climat ? Retour d’expérience d’un participant à la COP23 - 14/02/2018

Jeudi 8 février 2018, par Centrale Energies // Gestion économique et environnementale

DE L’AVANT COP21 A L’APRES COP23 : QUELLES EVOLUTIONS AUTOUR DU CLIMAT ? RETOUR D’EXPERIENCE D’UN PARTICIPANT A LA COP23

par Stephan Savarese (ECLy91), Président de Saving our Planet, Vice-Président de Sauvons le Climat

Après la COP22, surnommée « la COP de l’action », la COP23, présidée par Fidji, avait une double mission :
- identifier les solutions idoines pour que la COP24 (en Pologne en 2018, à Katowice) propose un plan précis pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.
- permettre à l’Allemagne, pays hôte de la conférence, car l’organisation à Fidji s’avéra impossible, de confirmer son rôle de leader du développement durable et du changement climatique.

Ce fut tout le contraire : outre la perte par l’Allemagne de son "leadership environnemental", acquis de haute lutte à coup de centaines de milliards d’euros d’investissements et de soutien public aux différents organismes internationaux acteurs du développement durable, de manière peut-être irréversible, cette COP a vu s’étaler des problèmes flagrants (augmentation de l’utilisation du charbon, interaction entre climat et santé, manque d’organisation et de coordination entre les différents acteurs) sans que de solution probante n’y soit apportée. Confidentielle mais largement commentée, la revue du prochain rapport SR15 du GIEC sur la tenue de l’objectif principal de l’Accord de Paris a montré à quel point il est difficile de limiter le réchauffement global à +1,5°C. La communauté internationale risque donc de se retrouver "échec et mat" en décembre prochain, avec des années 2016, 2017 et peut-être 2018 dangereusement proches de l’objectif, sans espoir d’un plan massif et efficace pour éviter de le dépasser.

Or, 2018 est la dernière année pour agir...

Réchauffement global au XXIème siècle en fonction de l’année d’enclenchement de la décarbonation globale rapide (5% à 7% de baisse des émissions de GES par an) : 2018 : +1,5°C, 2020 : +1,7°C, 2023 : +2,0°C, ensuite : +0,1°C par année de retard

Quelles conclusions en tirer ? Quels rôles pour la France et pour l’Europe ? Comment sortir de cette situation d’urgence climatique ?

Notre intervenant a répondu également aux nombreuses questions posées.

Lieu : le Village by CA, 55 rue de la Boëtie 75008 Paris Métro : Miromesnil

La vidéo de la conférence est disponible ici. Les diapos utilisées pendant la conférence sont disponibles ci-dessous.

Vous trouverez aussi ici une interview de 5mn de Stephan Savarese faite en préambule à la conférence par la Radio Village-Innovation.


Documents joints

Annonce conference du 14-02-2018
PDF, 405.7 ko

Presentation Stephan Savarese
PDF, 3.1 Mo

evolution CO2 par pays
PDF, 1.3 Mo