Retours sur le salon professionnel Intersolar 2017 Europe et les avancées dans le domaine du stockage d’énergie

Lundi 29 janvier 2018, par François Barsacq (ECP 84) // Vecteurs et stockage d’énergie

Le salon professionnel Intersolar Europe, le plus grand lieu de rencontre de l’industrie photovoltaïque européenne, s’est tenu à Munich du 31 mai au 2 juin derniers. La thématique phare de l’événement était donnée, comme l’année passée, par l’organisation conjointe de la manifestation EES Europe (Electrical Energy Storage Europe) dédiée à l’intégration des systèmes de stockage d’énergie aux réseaux de distribution, à l’électromobilité et, bien sûr, aux systèmes de stockage d’énergie pour l’autoconsommation résidentielle, commerciale et industrielle.

40% des 1 100 exposants auront ainsi pu présenter leurs solutions de stockage d’énergie aux 40 000 visiteurs présents au cours des 3 jours d’ouverture du salon.

L’intérêt porté par les constructeurs automobiles pour les marchés du stockage stationnaire de l’énergie ne s’est pas démenti. Le stand Mercedes-Benz, parti-culièrement imposant, présentait l’offre de stockage résidentiel sous la marque Mercedes-Benz Energy, à côté de bornes de charge de véhicules électriques. SAND MERCEDES Quelques semaines après la fin du salon, Daimler annonçait la mise en service d’un système de stockage d’énergie constitué de plusieurs milliers de modules de Smart électrique dont la capacité de stockage atteindra en 2018 17.4 MWh avec 3 000 modules connectées. SOLAR PROMOTION Sur le stand du groupe américain Tesla Motors une Model X côtoyait la dernière génération de système de stockage résidentiel Powerwall 2 et un module de stockage Powerpack de 210 kWh destiné aux applications réseau de forte puissance, comme celle inaugurée voici quelques semaines en Australie par le français Neoen et Tesla, faisant de cette installation la plus grande batterie Lithium-ion jamais installée au monde avec 129 MWh de capacité de stockage et 100 MW de puissance instantanée. UNITE DE STOCKAGE Pour en savoir plus, voir le dossier « Stockage de l’énergie » préparé par Centrale Energie et publié dans les revues des associations centraliennes (première dans l’édition de décembre 2017 de la revue l’Hippocampe de Centrale Nantes Alumni).

Cet intérêt des constructeurs automobiles pour des applications loin de leurs marchés (bien que n’étant pas présents à Intersolar 2017, on pourrait y ajouter Nissan ou encore BMW) pourrait participer de leur volonté de présence dans toutes les composantes de l’éco-système du véhicule électrique, des infrastructures de charge aux futurs services VTH (Vehicle-To-Home) et VTG (Vehicle-to-Grid) tout en se réservant d’éventuels débouchés pour leurs batteries en fin de première vie, voire pour leurs capacités excédentaires d’assemblage de systèmes batteries.

Comme les années précédentes depuis le décollage du marché des systèmes de stockage résidentiels, Intersolar 2017 aura été l’occasion de présenter les dernières innovations dans ce domaine très dynamique en Allemagne mais aussi en Italie et en Grande-Bretagne, la France arrivant assez tard en raison d’un environnement législatif et réglementaire pendant longtemps peu favorable. gERMANY TRADE Rappelons quelques chiffres qui justifient l’intérêt porté à ce secteur d’activité en plein essor. En 2017, 45 000 systèmes devraient être vendus en Europe, dont 33 000 en Allemagne et 6 000 en Italie. Sur la base d’un prix moyen de vente de 5 000 €, il s’agit donc d’un marché naissant de 225 millions d’euros dont la croissance devrait s’accélérer dans les prochaines années, à l’image des projections faites sur le seul marché allemand où plus de 50 000 systèmes pourraient être installés en 2020, ce qui est encore très peu par rapport aux 3 millions de toitures photovoltaïques qui pourraient à terme être équipées en Europe.

Au niveau mondial, la croissance de ce marché pourrait se maintenir autour de 50% par an pour atteindre une puissance installée cumulée de 3.8 GW en 2025 ! NAVIGANT RESEARCH Parmi les innovations annoncées durant le salon In-tersolar 2017, la plus marquante aura sans doute été l’apparition très remarquée et primée par les organisa-teurs de la manifestation de concepts modulaires « plug-and-play » permettant de répondre sans difficulté à la variété des besoins tant résidentiels que professionnels, de quelques à plusieurs centaines de kWh/kW. L’équipementier allemand Solarwatt présentait ainsi son nouveau système de stockage MyReserve Matrix constitué de petits modules batteries Lithium-ion pouvant être assemblés en « matrices » de plusieurs dizaines d’unités. APPROCHE SIMILAIRE Nous ne pourrions terminer cette visite sans citer les trois leaders allemands des systèmes de stockage résidentiels qui satisfont à eux seuls plus de la moitié de leur marché national : Sonnen, Senec et E3/DC.