Accueil > Conférences > Le recyclage des batteries de véhicules électriques, des éoliennes et du (...)

Le recyclage des batteries de véhicules électriques, des éoliennes et du photovoltaïque : un frein pour la transition énergétique ? Mercredi 13 mars 2019

mardi 19 février 2019, par Centrale Énergies

En France la capacité éolienne a atteint plus de 15 GW (environ 7000 éoliennes). Certaines installations ont déjà connu un cycle de vie entier (15 ans pour les premiers parcs, plutôt 20-25 ans pour les suivants) et ont été démantelées. Des volumes conséquents de parcs atteindront leur fin de vie dans les années à venir ; ceci implique notamment de réfléchir aux questions du démantèlement et du repowering, en lien avec les objectifs de transition énergétique. Affirmant les principes d’une filière écoresponsable et souhaitant répondre à la future obligation réglementaire « de recycler les éléments constitutifs des éoliennes d’ici à 2023 », France Energie Eolienne a lancé des travaux internes sur le démantèlement et le recyclage. Matthieu Monnier, responsable du Pôle Industrie, Offshore, Techniques et Territoires, a présenté les enjeux, perspectives et réflexions en cours sur le sujet, au nom de la filière.

Le marché du photovoltaïque est en plein développement et le principe de la responsabilité élargie des producteurs (REP) s’applique pleinement. Mathieu Vianey de PV CYCLE France, eco-organisme chargé du recyclage des panneaux photovoltaïques, nous a rappellé ce qu’est un éco-organisme (Réglementation DEEE, mode de financement, cas du PV), comment s’organise la collecte et le recyclage des panneaux usagés (Bilan de la collecte, comment se recycle un panneau solaire, est-il recyclé en France ?). Il a conclu par un zoom sur l’éco-conception et un outil de traçabilité.

Le marché des véhicules électrifiés est en train de sortir de la « niche » à petits volumes pour prendre une part significative des ventes de véhicules neufs, et cela va s’accentuer dans les prochains mois avec la mise en place d’une réglementation européenne contraignante. Le bénéfice est bien sûr l’absence d’émissions polluantes et de CO2 en roulant, mais que deviennent les batteries à la fin de vie du véhicule ? Peuvent-elles être une source de pollution incontrôlée annulant les bénéfices attendus ? Frédéric Salin, directeur commercial du recycleur français de batteries SNAM, nous a présenté la situation actuelle, les solutions déjà en places pour éviter ces risques et les perspectives futures.

L’animation était assurée par Roman Potocki, manager chez Wavestone
Nos intervenants ont également répondus aux nombreuses questions.

Les diapos utilisées pendant la conférence sont disponibles ci-dessous.

La vidéo de la conférence est disponible ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.